De Prof des écoles à énarque: folie ou pas?

Statut, traitement, primes, détachement, disponibilité, avancement

De Prof des écoles à énarque: folie ou pas?

Messagepar pgualtieri » 07 Mar 2013, 23:07

Bonjour à tous

Je suis professeur des écoles depuis 2006 et je suis tombé sur le site de l'ENA un peu par hasard...qui dispose d'un concours interne où -d'après eux - se présentent des candidats d'horizons très divers.(professeurs des écoles y compris).

Ayant de gros regrets par rapport à mes études, est-ce là l'occasion de conjurer mes vieux démons, où une entreprise invraisemblable pour un instit (marié et père de famille qui plus est.)??

Si il y a d'autres PE ou profs sur le forum, où des âmes charitables pouvant m'apporter leur lumière ou leur témoignage, je suis toute ouïe.

Merci d'avance en tout cas pour vos avis.
pgualtieri
 

De Prof des écoles à énarque: folie ou pas?

Pub

Pub
 

Re: De Prof des écoles à énarque: folie ou pas?

Messagepar marco » 07 Mar 2013, 23:07

Bonsoir,

la préparation interne pour les fonctionnaires proposé par l'IGPDE à Vincennes (sur un an à temps complet ou sur 2 ans) permet un taux de réussite de 50% au deuxième concours (voir les statistiques sur le site de l'ENA).

Oui, cela reste tres fortement plausible surtout si vous optez pour la préparation sur un an.

Cordialement.
marco
 

Re: De Prof des écoles à énarque: folie ou pas?

Messagepar Torcafol » 07 Mar 2013, 23:08

50% de réussite au deuxième concours de l'ENA en passant par l'IGPDE, c'est un peu surestimer la réalité. Il y a globalement près de 400 à 450 candidats par année au concours interne. Sont réellement présents pour les 5 épreuves écrites 300 à 320 personnes. Sur ceux-là, 32 sont retenus, en règle générale.
En 2008, 21 des 32 admis au concours interne sont passés par l'IGPDE, soit en suivant la préparation à Vincennes, soit par correspondance (voir rapport 2008 : http://www.ena.fr/index.php?module [...] &id=1546). C'est donc une voie de passage pratiquement obligée pour réussir le concours mais cela ne suffit pas non plus.
Les inscriptions se font de juin à septembre.
Torcafol
 

Re: De Prof des écoles à énarque: folie ou pas?

Messagepar marco » 07 Mar 2013, 23:08

Bonjour, pour le taux de reussite à 50%, c'est uniquement pour la prepa IGPDE sur un an dans les locaux à Vincennes. ( Je vais chercher le lien)

A bientôt.
marco
 

Re: De Prof des écoles à énarque: folie ou pas?

Messagepar ZELT » 07 Mar 2013, 23:08

bonjour,

Je suis dans la même situation que toi, je viens de m'inscrire aux épreuves pour l'accès au cycle préparatoire. Je me demande également si c'est réalisable et je ne trouve pas trop d'infos...
Et toi tu en es où? As tu quelques conseils à me donner?

Merci d'avance
ZELT
 

Re: De Prof des écoles à énarque: folie ou pas?

Messagepar editsira » 19 Mar 2013, 00:23

Profil des candidats interne

Les rapports du jury mentionne parfois l'origine administrative ou professionnelle des lauréats au concours interne, à consulter sur le site internet de l'ENA:

http://www.ena.fr/index.php?/fr/formati ... -officiels

Voici quelques extraits :

2007 : "L’Education Nationale arrive en tête (8 admis), même si son poids est moindre que certaines années ; on compte sept agrégés et – ce qui ne coïncide pas toujours – trois anciens normaliens (2 ENS Ulm, 1 ENS St Cloud). Viennent ensuite les Affaires Sociales (5), l’Economie et les Finances (3 Inspecteurs des Douanes ou du Trésor). Le contingent de la fonction publique territoriale est important : 6, dont 4 de la Ville de Paris."

2008 : "Seul le concours interne assure en l’état une certaine diversité sociale".

2010 : "(25%) avec 8 représentants dont 5 professeurs agrégés et 2 certifiés (9 enseignants en 2009, 11 en 2008, 9 en 2007 et 10 en 2006). En revanche, la répartition entre les autres ministères évolue significativement : Bercy n'atteint pas, cette année, les performances passées (9 lauréats en 2009 et 7 en 2008) avec seulement 3 admis. Les origines des 21 autres futurs élèves se décomposent comme suit :
- 4 admis de la Santé,
- 3 admis pour la Fonction publique territoriale et la Défense,
- 2 pour l'Intérieur, le MAE, les services du Premier ministre (SGAE+CAS), l'Ecologie et la
Ville de Paris,
- 1 lauréat de l'AP-HP.
Parmi les admis à ce concours, 17 sont diplômés d'un IEP (5 de Paris, 3 de Strasbourg, 2 de Toulouse et Aix-en-Provence et 1des IEP de Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon et Rennes).

2011 : "S’agissant de l'origine administrative ou professionnelle des lauréats au concours interne, trois blocs principaux se détachent : six lauréats sont issus de l'Education nationale (en diminution de deux points sur le précédent concours), sept proviennent de la fonction publique territoriale (ce qui constitue une réelle nouveauté) et sept également étaient fonctionnaires au ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie (contingent qui renoue, pour ce ministère, avec les chiffres des concours 2008 et 2009 après une chute à trois postes en 2010). Les autres lauréats du concours interne proviennent pour quatre d'entre eux de l'administration de l'Ecologie, pour deux d'entre eux de la Défense, pour deux d'entre eux de la Santé et des Affaires sociales et, chaque fois pour un poste, des Affaires étrangères, de l'Enseignement supérieur, de l'Intérieur et de l'Autorité de la concurrence".

Bonne lecture :)
editsira
Membre stagiaire
 
Messages: 5
Inscription: 17 Mar 2013, 21:03


Retourner vers Statuts et carrières dans la fonction publique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité