Les universités catholiques

Forum doctorants : pour les thésards en quête de conseils, faire une thèse, choisir son directeur et laboratoire de recherche, insertion des docteurs, vie universitaire, actualités des universités, recrutements

Les universités catholiques

Messagepar IDE 34 » 08 Mar 2013, 14:22

D'après l'Article L731-14 du code de l'éducation "Les établissements d'enseignement supérieur privés ne peuvent en aucun cas prendre le titre d'universités. Les certificats d'études qu'on y juge à propos de décerner aux élèves ne peuvent porter les titres de baccalauréat, de licence ou de doctorat. Le fait, pour le responsable d'un établissement de donner à celui-ci le titre d'université ou de faire décerner des certificats portant le titre de baccalauréat, de licence ou de doctorat, est puni de 30.000 euros d'amende" !

Pourtant il existe bien des universités catholiques en France (à Angers, Lille, Lyon...), comment cela se fait-il ?
IDE 34
 

Les universités catholiques

Pub

Pub
 

Re: Les universités catholiques

Messagepar Felix » 08 Mar 2013, 14:22

C'est historique. La loi a été écrite alors que les universités cathos existaient déjà... A priori, une loi n'est pas rétroactive.
Felix
 

Re: Les universités catholiques

Messagepar Charles » 08 Mar 2013, 14:23

Il y a justement eu un article dans Ouest France à ce propos :

La « Catho » interdite de s'appeler université
C'est le rectorat de Nantes qui l'exige, en vertu d'une loi de 1880. Autour de l'UCO d'Angers, la résistance s'organise.

Le Code de l'éducation est formel : «Les établissements d'enseignement supérieur privés ne peuvent en aucun cas prendre le titre d'universités» Et ce, en vertu d'une loi votée... le 18 mars 1880. 127 ans plus tard, le rectorat de Nantes a mis en demeure l'Université catholique de l'ouest (UCO) de s'y conformer. Sur des sites Internet ou dans des publications, l'UCO s'est déjà transformée en « Institut catholique de l'ouest ». En pleine période d'inscription, cela tombe mal. D'où la mise au point de l'UCO : « Les diplômes délivrés par la Catho sont des diplômes d'État. »

« Il y a des choses plus sérieuses »

Pour Patrick Valdrini, ancien recteur de l'Institut catholique de Paris, « cette loi est liée à un contexte historique, qui a totalement changé. Il s'agit d'un combat déplacé. » Christophe Béchu, le président UMP du conseil général du Maine et Loire, va saisir le gouvernement « pour que l'UCO soit rétablie au plus tôt dans son 'titre' ». Pour le maire PS d'Angers, Jean-Claude Antonini, « il y a des choses plus sérieuses à faire dans les universités que de changer leur nom ! À Angers, l'UCO est complémentaire et alliée à l'université d'État », ce que confirme son président, Daniel Martina : « On travaille en bonne intelligence, sans que nos formations ne se concurrencent. »

« Nous portons depuis le Moyen Âge le beau nom d'université, revendique la doyenne de la faculté de théologie de l'UCO, Véronique Margron. Ici, on ne construit pas une chapelle, on pense à des enjeux universels. » Contacté, le rectorat « ne souhaite pas communiquer dans l'immédiat ».

Laurent BEAUVALLET.
Ouest-France
29 juin 2007

Le rectorat de Nantes, nostalgique de la guerre républicains contre laics ?!?
Charles
 


Retourner vers Doctorat - Devenir enseignant-chercheur

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron